livre parti le 15/10/14 (n°58)

certaines-navaient-jamais-vu-couv[1]

 

 Première et dernière lectrice : Marie-Cécile Matt

Livre et carnet considérés comme perdus.